13/10/2015

Délicieusement acidulé

Amour interdit - Délicieusement acidulé

Il s'appelle T. et je ne sais pas où le classer dans mon étagère "Relations humaines".

Oui j'ai besoin de classer les gens, vous le faites aussi mais vous feignez le contraire en lisant ces lignes! Maîtriser mes relations professionnelles, amicales et sentimentales, mon mantra. "Le dehors est glissant, il faut chausser ses crampons" a l'habitude de dire C.

Donc oui, je prends le temps de te sourire mais que cela ne te trompe pas, je t'observe. Ne soyons pas naïfs, le plus souvent, nous cherchons un intérêt chez l'autre et le but du jeu (dont je commence à comprendre les règles) est de savoir si chacun y gagne au change (et je ne parle pas que d'argent ahah). Je suis fragile et sensible, j'ai donc la responsabilité de veiller sur mon coeur, ce n'est pas ton terrain de jeu.

Je disais donc qu'il s'appelle T. et il a, sans le savoir, trouvé comment désactiver le pare-feu. Cette relation a un goût de délicieusement acidulé qui n'est pas pour me déplaire. Heureusement pour moi, la distance rajoute un peu d'interdit, d'impossibilité qui permet de rester du bon côté de la barrière.
On se doute bien que quelque chose est en train de se passer mais on ne formule rien, comme d'un commun accord tacite: "Let's be friends, FIRST..."

L. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire