29/07/2012

Et maintenant tu es parti


Comment fait-on pour sortir du chagrin causé par la perte d'un être cher?
Comment fait-on pour ne pas se noyer dans les larmes de désolation?
Comment fait-on pour ne pas se laisser abattre par l'impuissance?
Comment fait-on pour ne pas se laisser transpercer par les dards de la colère?
Comment fait-on pour guérir de cette plaie béante?

Le temps fera son travail.


And now you're gone. I'm sick of crying. I will always miss you. R.I.P.






L.

14/07/2012

Chasser l'amertume

Combien de fois ai-je entendu l'expression: "les jaloux vont maigrir" ? Des dizaines de fois.
Pourquoi cette expression (je sais, je me pose trop de questions)? J'ai essayé de m'introspecter pour rappeler à ma mémoire les émotions qui m'animent lorsque je suis jalouse, aigrie ou amère: tout est contre-productif.
Comment limiter les dégats (oui, encore une question)? Cela me prendra toute une vie peut-être mais je vais devoir appliquer ces choses que je sais rationnellement.
- apprendre à vivre dans le contentement. Dans la richesse comme dans la pauvreté. Parce que la vie est jalonnée d'embûches et personne n'est à l'abri de ces revers de médaille.C'est vrai qu'il est plus facile de vivre dans la richesse mais rien ne m'oblige à sombrer dans la negativité dépressive quand la bourse est moins pleine.
- apprendre à ne pas jalouser autrui car les graines de l'amertume sont un poison puissant. Je fais ici la différence avec l'esprit compétitif au bon sens du terme. Cela ne tient qu'à moi de me donner les moyens d'atteindre les objectifs fixés. L'être jalousé en face de moi n'est pas responsable de ce que je décide de faire de ma vie.

L.

06/07/2012

Bulles au petit matin.

Juste envie de regarder des bulles de savon s'élever doucement dans les airs et éclater.
Juste envie de laisser vivre l'enfant en moi.



De l'eau de source, du liquide vaisselle, de la glycérine, du sucre, 1 paille ou 1 baguette à bulles, un parc avec des pâquerettes, du soleil, une douce brise, souffler, souffler.... *Pop*





04/07/2012

Arriver à la fin sans regret


Lors d'une prestation de gospel donnée par ma chorale dans une maison de retraite, j'ai rencontré une femme (très) âgée qui m'a dit: "faites votre possible pour arriver à la fin sans regret, le regret est le pire de tout." Je voyais dans ses yeux qu'elle avait plusieurs fois raté des opportunités et que, arrivée à cette étape où on a tout le temps de passer sa vie en revue, elle se torturait tous les jours.

Comment vivre une vie sans regret? C'est difficile pour moi de l'évaluer au global. Je fais donc les choses à petite échelle: je commence par vivre chaque journée sans regret.


Nul n'est parfait, cela se saurait. J'ai lu je-ne-sais-plus-où sur les internets une liste de points qui m'a beaucoup inspirée dans cette quête. Vous savez ce qu'on fait des listes: on pioche ce qui nous convient, on le remixe par rapport à notre propre expérience et pour le reste "on verra bien".

Ma liste remixée:
- m'aimer.
- trouver ma voie et la suivre, pas celle des autres.
- rire, sourire tout mon soûl quand j'en ai l'opportunité.
- essayer de nouvelles aventures, prendre des risques.
- avoir une certaine curiosité intellectuelle.
- m'entourer de personnes qui me font progresser.
- dire à l'être aimé que je l'aime.
- essayer de ne juger personne car chacun vit pour soi (j'ai dit essayer).
- être reconnaissante de ce que j'ai déjà.
- apprécier le voyage, pas seulement la destination.
- éloigner la négativité de moi, que ce soit la mienne ou celle des autres.
- utiliser mon énergie à bon escient. Les plaintes continuelles sont énergivores.
- analyser les problèmes sous différents angles en vue de trouver une solution.
- ne pas perdre du temps en essayant de plaire à tout le monde.
- me respecter et respecter les autres quoi qu'il arrive.
- vivre aujourd'hui, pas hier.
- affronter mes peurs et essayer de faire les choses dont je ne me sens pas capable.
- faire une liste de rêves et les atteindre un à un, peu importe le temps que cela prendre.
- chaque jour, accomplir 1 chose qui me rende fière de moi: réussir à peindre un mur/faire du bricolage toute seule, aider mon prochain, redonner de le sourire à une personne en peine, trouver une carte bleue et faire des pieds et des mains pour la rendre à son propriétaire, édifier et affermir l'identité d'une personne craintive...

Par-dessus tout, je veux avancer, toujours. Stagner n'est pas une option. 

L.